Eriks Adamsons
  • Eriks Adamsons est né le 22 juin 1907 à Riga, dans la famille d’un comptable du chantier naval. Il mourra de la tuberculose le 28 février 1946 — à peine âgé de quarante ans. C’est entre des chaudières de navires rouillées, au son des martèlements assourdissants comme les échos lointains de la guerre, que se déroule l’enfance du futur esthète, de l’amateur de fleurs : contradiction que l’on retrouve dans son œuvre. Alors que les générations d’écrivains antérieures avaient toutes leurs racines dans les campagnes, Adamsons va représenter la vague montante porteuse de nouvelles valeurs : celles de la vie urbaine.

Les titres de l'auteur