Aleksander Fredro
  • Aleksander Fredro (1793-1876), d’une famille de la noblesse terrienne, naquit à Surochow, en Galicie. Il s’engagea à seize ans dans l’armée napoléonienne dans l’espoir que sa patrie, la Pologne, recouvrirait l’indépendance.

    Il combattit en Russie, y fut fait prisonnier. Évadé, il rejoignit l’armée française où il servit comme officier d’ordonnance de l’état-major général jusqu’à la défaite de Napoléon.

    Retiré depuis lors sur ses terres, il écrivit des comédies dans la tradition polonaise du XVIIIe siècle. L’Empoignade et Monsieur Jowialski, parmi les plus célèbres, lui acquirent un renom qui lui valut d’être salué comme le « Molière polonais ».

    Ses mémoires ne furent publiés qu’après sa mort.

Les titres de l'auteur