Zygmunt Krasinski
  • L’aristocrate Zygmunt Krasiński (1812-1859) est l’un des grands noms de la littérature polonaise. Comme ses deux contemporains Juliusz Słowacki et Adam Mickiewicz (Pan Tadeusz et Les Aïeux, Éditions Noir sur Blanc), il compte parmi les poètes romantiques les plus significatifs de la langue polonaise. Né à Paris, ce fils d’un général napoléonien devenu un vassal servile du tsar dut toute sa vie porter le poids d’un amour paternel écrasant.

    Après avoir étudié en Suisse, il parcourut l’Europe dont il fréquentait les milieux intellectuels et artistiques. Esprit brillant et érudit, il parlait aussi bien le français que le polonais. Il est l’auteur, outre La Comédie non divine, d’un drame, Irydion, de romans et de poèmes ; ses Psaumes du futur suscitèrent un fervent débat dans les cercles de l’émigration polonaise. Il a laissé aussi une très abondante correspondance, source biographique et historique exceptionnelle.

Les titres de l'auteur