Mehmet Myftiu
  • Né à Tirana en 1930, Mehmet Myftiu a été membre actif de la Résistance albanaise dès l’âge de 12 ans et prisonnier d’un camp de concentration nazi. En 1957, jeté en prison par les communistes, il y écrit son premier livre, Les Gens de la fabrique, et en 1960 parait Léka. En 1964, le manuscrit du roman L’Écrivain est proclamé réactionnaire par le Parti et Myftiu interdit de publication. L’Écrivain, paru 28 ans plus tard après la chute du régime, et Léka, réédité à la même date, sont aujourd’hui inscrits au programme des lycées. Mehmet Myftiu continue à écrire des articles critiques, des poèmes et des pièces de théâtre.

Les titres de l'auteur