Catherine Sayn-Wittgenstein
  • Née en 1895 a Starostintse, morte en 1983 à Vienne. Quatrième enfant du prince sérénissime Nicolas Sayn-Wittgenstein, Catherine Sayn-Wittgenstein passa son enfance à Kiev et dans la propriété familiale de Bronitsa. Puis elle voyagea pendant plusieurs années en Europe avec sa famille, à la recherche d’un médecin pour guérir sa soeur Natacha de la tuberculose. À la mort de celle-ci, la famille revint en Russie et séjourna alors à Bronitsa, Moscou et Saint-Petersbourg.
    Après la destruction de sa maison par les bolcheviks, la famille s’enfuit à Moguilev-Podolski, puis à Ataki en Bessarabie, et en 1919 à Czemowitz. L’auteur, gouvernante en Silésie, y rencontre son mari, le comte André Razumovsky et vit avec lui et leurs cinq enfants à Schonstein, en Tchécoslovaquie. En 1946, elle est à nouveau chassée de sa maison par les communistes et s’installe à Vienne.

Les titres de l'auteur