Léopold Tyrmand
  • Propagateur du jazz en Pologne, romancier, figure de proue de la jeunesse en rébellion, Leopold Tyrmand (1920-1985) est un témoin capital de notre temps. Issu d’une famille juive assimilée, il a étudié l’architecture à Paris avant d’être pris dans la tourmente de la guerre : les geôles du NKVD à Vilnius, le STO en Allemagne, sous une fausse identité, et le camp de concentration nazi de Grini, en Norvège. Journaliste, il a profité des derniers instants de liberté de l’après-guerre à Varsovie, puis s’est trouvé réduit au silence par son refus de soutenir le régime communiste. Le succès inouï de son roman L’Enragé, en 1955, ne sera qu’une brève embellie. Exilé aux États-Unis en 1965, il y collaborera notamment au New Yorker et au New York Times.

Les titres de l'auteur