L’Anneau de papier -
  • Nouvelle(s)
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 01/08/1992
  • Format : 14,5 x 23,5 cm, 346 p., 23,50 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-034-2
L’Anneau de papier
Zygmunt Haupt
Traduit par Alain Van Crugten
Langue d'origine : Polonais
Traduit par Élisabeth Destrée-Van Wilder
Langue d'origine : Polonais

Avez-vous jamais pratiqué le surf en haute littérature ? En voici une occasion. Inspirez profondément...

Quand Zygmunt Haupt fait revivre certains lieux et événements de son enfance en Podolie galicienne, veillée funèbre, enterrement, noces à la campagne, les forêts qui ondulent, les arbres qui chantent, qui rient, qui pleurent, les vallées ourlées dans le brouillard, les montagnes stimulantes et menaçantes, l’hiver cassant, crissant, croassant, le printemps explosif, exubérant, extraverti, les champs, la terre, les chaumières, les villages, les bourgades, les chevaux, ah ! les chevaux, Ies chevaux, les chevaux, la chasse, le gibier peureux et rusé, l’effort physique, enivrant, broyant, le cirque, éblouissant et dérisoire, le père, autoritaire, la pudeur, l’admiration pour la sœur, la troublante sœur, le corps encore, les jeunes filles ophéliennes, rêvées, dénudées, timidement approchées, la guerre, l’horreur du ravage, de la rage, quand Haupt fait revivre tout cela à plein nez, à pleins yeux, à pleines oreilles, en glissant, en digressant, ce n’est pas seulement une contrée disparue de Podolie qu’il sauvegarde de l’oubli et de l’indifférence, c’est le pays éternel de l’enfance, de l’exaltation, de la souffrance, le vôtre, le nôtre, ce sont nos propres souvenirs qu’il fait revenir en catimini, en force, la grande vague de notre honte, le raz-de-marée de nos enthousiasmes, le flux et le reflux de nos espoirs, de nos désillusions, il évoque les confins orientaux de la Pologne mais aussi les recoins de notre mémoire et du mystère d’être.

Porté très haut par la houle, expirez maintenant, lentement...

À propos de l'auteur
Du même auteur