Le Tigre -
  • Récit
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 20/10/2011
  • Format : 15 x 23 cm, 448 p., 22,30 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-255-1
Le Tigre
Une histoire de survie dans la taïga
John Vaillant
Traduit par Valérie Dariot
Langue d'origine : Anglais (Canada)

Préface de Guillermo Arriaga.

« Tandis que, dans la clairière, l’homme distingue les contours familiers de sa demeure, son chien se met soudain à l’arrêt. Ils chassent ensemble depuis longtemps et l’homme n’a aucun mal à comprendre qu’une créature rôde aux alentours de la cabane. Alors dans la nuit noire retentit un grondement qui semble venir de partout à la fois. »
Hiver 1997. Un habitant d’un village isolé dans les forêts de l’Extrême-Orient russe, proche de la frontière chinoise, se fait dévorer par un tigre de Sibérie. Le comportement quasiment humain du fauve laisse à penser qu’il poursuit une sorte de vengeance. Iouri Trouch et ses hommes de « l’inspection Tigre » se lancent sur la piste du dangereux animal, afin d’éviter de nouvelles victimes.
John Vaillant suit l’équipe d’inspecteurs dans leur traque du tigre, à travers la forêt dense et le froid mordant. La population de cette région, minée par la pauvreté et les dures conditions de vie, s’est tournée vers le braconnage et l’abattage illégal de la forêt pour survivre. Elle a contribué à la disparition progressive du tigre de l’Amour, qui figure aujourd’hui sur la liste rouge des espèces menacées en Russie.
À travers ce récit d’aventure haletant, basé sur une histoire vraie, Vaillant révèle la dévastation économique, culturelle et environnementale de la Russie post-soviétique. Il signe là un livre puissant, dans la veine de Dersou Ouzala, sur les rapports entre l’homme et la nature sauvage, ainsi que sur les limites de l’exploitation du milieu naturel.

Ce livre a reçu le Prix Nicolas Bouvier 2012 ainsi que le British Columbia’s National Award for Canadian Non-Fiction 2010, et le Globe and Mail Best Book for Science 2010

ils en parlent…
  • « Avec Le Tigre, John Vaillant a écrit l’équivalent forestier de Moby Dick. »

    Amélie Nothomb. Le Monde

     

    « Le tigre de Sibérie est un chef d’œuvre de la nature. Il l’emporte en taille, en puissance et en beauté sur tous les autres fauves. Il est féroce et il a longue mémoire. Pendant l’hiver 1997, un homme est dévoré par un tigre, à la frontière de la Russie et de la Chine. Les fonctionnaires de L’Inspection Tigre comprennent qu’ils ont affaire à un tueur, à un vengeur. Ils lancent la traque. John Vaillant nous entraîne dans la forêt obscure. Entre brumes, bouleaux et neiges se glisse le tigre. Il est invisible. Il est là. Il est comme un fantôme et ce fantôme veut tuer. Tous les épisodes de ce récit sont authentiques. C’est pourquoi il est magnifique. »

    Gilles Lapouge

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur