Lettre à ma fille -
  • feuilleter
  • Mémoires, autobiographie
  • Notabilia
  • Date de parution : 03/10/2016
  • Format : 12,8x20 cm, 144 p., 15,00 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-427-2
Lettre à ma fille
Maya Angelou
Traduit par Anne-Emmanuelle Robicquet-Mengetsu
Langue d'origine : Anglais (États-Unis)

Préface de Dinaw Mengestu

 

Dédié à la fille que Maya Angelou n’a jamais eue, Lettre à ma fille est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de l’auteure. Féministe avant l’heure, après une enfance et une adolescence marquées par la violence, elle écrit avec le cœur de millions de femmes qu’elle considère comme ses sœurs de combat. La littérature la sauvera et l’amènera à être la première étudiante noire d’une école privée. Puis elle fréquentera le milieu intellectuel noir-américain et deviendra une grande militante de la condition des femmes noires. C’est grâce à l’écrivain James Baldwin qu’elle se mettra à écrire après la mort de Martin Luther King et deviendra l’auteure que l’on connaît aujourd’hui.

 

Dans ce captivant récit, Maya Angelou nous fait partager ses combats et les épreuves qui ont forgé son caractère dans la compassion et le courage.

ils en parlent…
  • « Elle a poussé et inspiré des millions d’Américains à vivre leurs vies de manière plus bienveillante, courageuse et honorable. »

    Hillary Clinton

     

    « Pour moi c’est le pouvoir des mots de Maya Angelou, des mots si puissants qu’ils ont conduit une petite fille noire des quartiers pauvres de Chicago jusqu’à la Maison-Blanche. »

    Michelle Obama

     

    « Elle a amené les femmes afro-américaines à oser se tourner vers l’écriture. Elle était d’une générosité sans faille. C’était une femme unique et irremplaçable. »

    Toni Morrison

     

    « Elle a été confrontée au racisme, à l’ostracisme social. Sa littérature est une littérature d’amour, mais aussi de révolte. Tout cela est universel. »

    Christiane Taubira

     

    « Un traité de liberté tout à fait exceptionnel. »

    Olivia de Lamberterie, France 2, Télématin

     

    « Elle manque à l’Amérique, et au monde, la grande Maya Angelou (1928-2014), actrice et témoin capital de l’histoire artistique, intellectuelle et politique des Noirs américains, plus encore à l’heure où les victimes de violences policières se ramassent à la pelle... »

    Valérie Marin La Meslée, Le Point

     

    « Pamphlet féministe et politique, en même temps que recueil d’anecdotes, de souvenirs amicaux et de poèmes, ces vingt-huit chapitres nous font entrevoir la femme extraordinaire que fut Maya Angelou, la puissance de son désir, la force de ses convictions et même son intransigeance dont elle n’hésite pas à se moquer. »

    Pascale Frey, Elle

     

    « Des leçons de vie aussi belles et riches d’enseignement que ses livres précédents, mais avec en outre le recul sur l’existence d’une femme de 80 ans qui voit les rêves d’une vie d’engagement se réaliser avec l’élection d’un président noir en même temps que ses pires cauchemars pointer à l’horizon – violences raciales, inégalités de plus en plus criantes, etc. “Comment en sommes-nous arrivés là ? À quel moment avons-nous abandonné notre désir de haute autorité morale à ceux qui salissent le paysage national de propos vulgaires et d’hypothèses grossières ? On ne pourrait mieux dire pour définir l’actualité la plus brûlante. »

    Yann Perreau, Les Inrockuptibles

     

    « Parce que l’écho de cette voix unique mérite d’être largement amplifié. »

    Livres Hebdo

     

    « Avec son style direct, souvent par le biais d’anecdotes savoureuses, elle transmet ses conseils et sa vision de la société nord-américaine, qu’elle critique tout en l’aimant profondément. Comme une fille. »

    Christine Lemoine, Librairie Violette and co (Paris), Page des Libraires

Vidéo Télématin : présentation de Lettre à ma fille de Maya Angelou
À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres