Proust contre la déchéance -
  • feuilleter
  • Essai, analyse
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 24/05/2012
  • 96 p., 6,49 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-283-4
Proust contre la déchéance
Conférences au camp de Griazowietz Édition revue et augmentée
Joseph Czapski

« Dans une petite salle, bondée de camarades, chacun de nous parlait de ce dont il se souvenait le mieux. Je pensais alors avec émotion à Proust, qui serait bien étonné et touché peut-être de savoir que vingt ans après sa mort, des prisonniers polonais écoutaient avec un intérêt intense l’histoire de la duchesse de Guermantes, la mort de Bergotte et tout ce dont je pouvais me souvenir de ce monde de découvertes psychologiques précieuses et de beauté littéraire. »

 

Après la déportation par les Russes de quatre mille officiers polonais dans le camp de Starobielsk, d’octobre 1939 jusqu’au printemps 1940, quatre cents d’entre eux furent déplacés à Griaziowietz. Ils furent les seuls à échapper au massacre de Katyn. Afin de surmonter leur abattement et leur angoisse, ils organisèrent des cours et des conférences. Tandis que d’autres parlaient d’histoire, de science ou d’alpinisme, Joseph Czapski fit une série d’exposés sur la littérature française, dont cet essai sur Proust. Et la remémoration de La Recherche du temps perdu, sans livres ni documents à sa disposition, devient une création en soi. Czapski, qui s’excuse de n’être ni philosophe, ni critique professionnel, souligne l’aspect novateur de la forme proustienne, tout en ramenant son théâtre prodigieux à la filiation de Saint-Simon et de Balzac et offre, dans ce livre arraché à la déchéance, un chemin tracé vers un auteur considéré, à tort, comme entaché de snobisme mondain.

 

 

Les livres numériques des Éditions Noir sur Blanc sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

À propos de l'auteur
Du même auteur