Le Cinéma et moi

Le Cinéma et moi

Krzysztof Kieslowski

Grand cinéaste polonais, Krzystof Kieślowski, né en 1941, décédé en 1996, a réalisé une cinquantaine de courts et de longs métrages, dont certains ont accédé au statut de film culte. Les plus connus sont Le Décalogue, La Double Vie de Véronique, et la trilogie Trois Couleurs : Bleu, Blanc, Rouge.
Ce livre a pour point de départ une série d’entretiens dans lesquels Kieślowski...

Traduit par Véronique Patte, Margot Carlier

Édition papier

Date de parution : 09/02/2006

Prix : 25,35 €

Format : 23.5 x 14.5 cm, 348p.

ISBN : 978-2-88250-173-8

Grand cinéaste polonais, Krzystof Kieślowski, né en 1941, décédé en 1996, a réalisé une cinquantaine de courts et de longs métrages, dont certains ont accédé au statut de film culte. Les plus connus sont Le Décalogue, La Double Vie de Véronique, et la trilogie Trois Couleurs : Bleu, Blanc, Rouge.
Ce livre a pour point de départ une série d’entretiens dans lesquels Kieślowski réussit à nous dévoiler les moments importants de sa vie privée sans jamais tomber dans le piège de l’anecdotique. En parlant de lui-même, le cinéaste se livre à une réflexion passionnante et profonde sur le métier du cinéma, la célébrité, la vie en général. Son parcours et les sources de son inspiration, inséparables de l’histoire troublée de son pays, nous sont exposés. Cela permet de mieux cerner la personnalité complexe de Kieślowski, marquée par un curieux mélange d’enthousiasme et de pessimisme.
L’autobiographie est enrichie par des photographies issues d’archives inexplorées, et de textes divers : poème de jeunesse, nouvelles, articles, lettres, discours, dernière interview réalisée quelques jours avant sa mort.
Une documentation inédite en France nous est ainsi proposée et illustre la parole du cinéaste. L’ouvrage contient également une filmographie complète du réalisateur.
Le livre s’adresse non seulement aux admirateurs des films de Kieślowski, mais aussi à tous les amoureux du cinéma, et donne un éclairage saisissant à la trop brève existence de ce génie du septième art, disparu prématurément en 1996.