Le Costume d’Arlequin

Le Costume d’Arlequin

Léonid Youzéfovitch

Le 25 avril 1871, le prince Ludwig von Arensberg, attaché militaire à l’ambassade d’Autriche, est retrouvé mort chez lui rue Millionnaïa, à Saint-Pétersbourg. Un assassinat qui fait peser sur la Russie la menace d’une crise diplomatique majeure.

Chef de la Sûreté pétersbourgeoise, Ivan Dmitrievitch Poutiline est sommé par le tsar de boucler l’enquête au plus vite. Mais dans...

Traduit par Valérie Dariot

Édition papier

Date de parution : 14/01/2005

Prix : 18,25 €

Format : 23.5 x 14.5 cm, 288p.

ISBN : 978-2-88250-156-1

Le 25 avril 1871, le prince Ludwig von Arensberg, attaché militaire à l’ambassade d’Autriche, est retrouvé mort chez lui rue Millionnaïa, à Saint-Pétersbourg. Un assassinat qui fait peser sur la Russie la menace d’une crise diplomatique majeure.

Chef de la Sûreté pétersbourgeoise, Ivan Dmitrievitch Poutiline est sommé par le tsar de boucler l’enquête au plus vite. Mais dans un climat international tendu, les suspects ne manquent pas. Nombreux sont ceux, Turcs ou Polonais, qui ont intérêt à semer la discorde entre les Empires russe et austro-hongrois, sans parler des anarchistes qui, en Europe, cherchent à menacer les pouvoirs en place. Et la victime, joueur invétéré et grand amateur de femmes, n’était pas à court d’ennemis…

Pour tenter de démêler l’écheveau d’une affaire aux ramifications complexes, tout en évitant les pièges tendus par son rival de la gendarmerie, Poutiline lance ses informateurs dans la ville impériale où les rumeurs les plus folles commencent à courir…

En rédigeant ces « Mémoires » d’Ivan Dmitrievitch Poutiline, dont Le Costume d’Arlequin constitue le premier volet, Léonid Youzéfovitch redonne vie à ce grand limier, personnage historique devenu caractère de légende, et recrée l’atmosphère des milieux diplomatiques autant que des bas-fonds de Saint-Pétersbourg.