Nous sommes restées à fixer l’horizon

Nous sommes restées à fixer l’horizon

Mona Hovring

Nous sommes restées à fixer l’horizon est le premier roman de Mona Høvring traduit en français.

Ouvrière travaillant dans une fonderie, Olivia vit entre une mère fantasque et pseudo-bourgeoise qui l’étouffe et un petit ami qui vient de la flanquer à la porte. Elle apprend que sa tante Ågot, décédée brusquement lors d’un voyage en Norvège, vient de lui céder sa maison à...

Traduit par Jean-Baptiste Coursaud

Édition papier

Date de parution : 18/02/2016

Prix : 14,00 €

Format : 160p.

ISBN : 978-2-88250-378-7

    « Olivia possède quelque chose de dur, de sauvage, d’insoumis et de profondément attachant, qui se traduit dans la langue dépouillée de Mona Høvring, dans sa puissance sèche et sa profondeur tout en finesse, dans l’étrangeté de sa prose qui invente un univers à l’image de la jeune femme. »


    Anne Pitteloud, Le Courrier


     


    « Tout pourrait être dramatique et tout est d'une légèreté extraordinaire. »


    Mathieu Lindon, Libération


     


    « En mêlant comme une équilibriste les commentaires d'une grande finesse au langage punchy de son héroïne, Mona Hovring interroge le couple. »


    F. M., Le Matricule des anges

Nous sommes restées à fixer l’horizon est le premier roman de Mona Høvring traduit en français.

Ouvrière travaillant dans une fonderie, Olivia vit entre une mère fantasque et pseudo-bourgeoise qui l’étouffe et un petit ami qui vient de la flanquer à la porte. Elle apprend que sa tante Ågot, décédée brusquement lors d’un voyage en Norvège, vient de lui céder sa maison à Reykjavík. Aux obsèques, Olivia fait par hasard la connaissance de Bé – les deux jeunes femmes tombent aussitôt sous le charme l’une de l’autre. Une nouveauté pour Olivia qui n’a jamais été amoureuse d’une femme. Elles décident alors de partir ensemble en Islande, dans cette maison gardée par Halldóra, une « amie » de la tante Ågot.

Avec son écriture lumineuse, amusée, sensuelle et poétique, Mona Høvring dessine un portrait de femme résolue à s’affranchir des obligations sociales et familiales pour suivre sa rébellion intérieure et vivre pleinement la vie qu’elle entend enfin mener. C’est le parcours d’une insoumise qui chemine vers son devenir.

« Je ne voulais plus rien entendre de sa biographie misérable. J’avais l’impression qu’elle m’imposait une responsabilité qui n’était pas la mienne. »