Nicolas Bokov
  • Né en 1945 à Moscou, Nicolas Bokov y étudie la philosophie et les sciences sociales, tout en participant clandestinement au samizdat. Dénoncé, il doit s’exiler en 1975 et s’installe en France puis parcourt les États-Unis et l’Europe. En 1982, alors qu’il connaît de sérieux problèmes familiaux, il découvre la foi chrétienne, une étape de sa vie qu’il révèle dans son ouvrage La Conversion (Noir sur Blanc, 2003). Rentré en France en 1988, il se retrouve à la rue, expérience décrite dans Dans la rue à Paris (Noir sur Blanc, 1998). Il a également publié en français La Tête de Lénine (Laffont, 1982), Déjeuner au bord de la Baltique (Noir sur Blanc, 1999) et Opération betterave (Noir sur Blanc, 2010).

Les titres de l'auteur