Ryszard Kapuscinski
  • Ryszard Kapuściński (1932-2007), dont on a dit qu’il était « le plus grand écrivain parmi les reporters, et le plus grand reporter parmi les écrivains », a vu son œuvre traduite à travers le monde. Couronnée de dizaines de grands prix, publiée en France par Flammarion et Plon, son œuvre comprend plusieurs classiques : Le Négus, Le Shah, Imperium et Ebène : aventures africaines.

     

    Hanna Krall (née en 1935) occupe une place éminente dans le paysage littéraire polonais, avec une œuvre qui donne à voir l’inscription de l’Histoire dans les vies de gens ordinaires, en particulier celles de Juifs de Pologne, de leurs voisins, de leurs bourreaux et du petit nombre de ceux qui leur ont porté secours. Reporter et écrivain, elle a créé la section reportage dans le quotidien Gazeta Wyborcza. Ses livres, maintes fois primés, sont traduits en une quinzaine de langues, tels Les Retours de la mémoire, chez Albin Michel (1993), et chez Gallimard : Là-bas, il n’y a plus de rivière (2000), Prendre le bon Dieu de vitesse, son grand entretien avec Marek Edelman (2005) ; Le Roi de cœur (2008). Un choix de ses premiers reportages, croisés avec ceux de son ami Ryszard Kapuściński, a paru chez Noir sur Blanc en 2016 : La Mer dans une goutte d’eau.

Les titres de l'auteur