Sergiusz Piasecki
  • La biographie de Sergiusz Piasecki pourrait sortir tout droit de l’un de ses romans.

    Né en 1901 en Biélorussie, enfant illégitime d’un aristocrate polonais russifié et d’une servante, Piasecki mènera une existence particulièrement difficile.

    Il lutte d’abord contre l’occupant bolchevique, travaille pour les services de contre-espionnage polonais, fait de la contrebande, est arrêté de nombreuses fois. Condamné à mort, il voit sa peine commuée en quinze années de prison. C’est là qu’il commence à écrire le récit de sa propre vie et celle de ses codétenus. Son succès littéraire est immédiat et lui vaut une libération anticipée. Il émigre après la Seconde Guerre mondiale, révolté par la tournure politique qui se dessine en Pologne.

    Piasecki ne se remettra jamais vraiment du lourd passif qu’a constitué sa vie aventureuse. Miné par la maladie, il meurt en Angleterre en 1964. Auréolé d’une impressionnante légende littéraire.

Les titres de l'auteur