Pierre Pascal
Auteur sans image

Pierre Pascal

Agrégé de lettres, Pierre Pascal arrive en Russie en 1916. Il y restera jusqu’en 1933, après avoir fait le choix, malgré sa foi chrétienne et la réprobation de la France, d’« entrer en communisme ». Beau-frère de Victor Serge, ami de Boris Souvarine, il devient collaborateur de l’Internationale communiste et du commissariat du peuple aux Affaires étrangères, ainsi que le traducteur de Lénine. À son retour en France, il s’affirme comme le maître des études slaves, traduisant les grandes œuvres de la littérature russe, veillant discrètement à la publication de Pasternak et Soljenitsyne, et s’engageant dans un demi-siècle de combats antitotalitaires, jusqu’à sa mort en 1983. Jacques Catteau (1935-2013), le spécialiste français de Dostoïevski, traducteur d'Isaac Babel, Andreï Biely et Evgueni Zamiatine, élève et ami de Pierre Pascal, était professeur à l'université Paris-Sorbonne. Sophie Coeuré est professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris Diderot - Paris 7 ; elle est l'auteur de la première biographie de Pierre Pascal (Noir sur Blanc, 2014). Julie Bouvard est doctorante en littérature russe et traductrice, lauréate du Prix Russophonie 2011.