La Fin de « L’Entente des peuples »

La Fin de « L’Entente des peuples »

Teodor Parnicki

Nous sommes en 179 avant Jésus-Christ. L'Entente des peuples, fleuron des vaisseaux de la flotte grecque, vogue sur le fleuve Oxus, avec, à son bord, le champion des services secrets de la dynastie grecque des Euthydémides installée en Asie. Dans ses voiles souffle le vent de I'histoire moderne, qui emporte vers des contrées  soumises à une hellénisation plus artistique et psychologique...
Traduit par Elisabeth Czachorowska

Édition papier

Date de parution : 01/04/1991

Prix : 27,85 €

Format : 23.5 x 14.5 cm, 486p.

ISBN : 978-2-88250-021-2

Nous sommes en 179 avant Jésus-Christ. L'Entente des peuples, fleuron des vaisseaux de la flotte grecque, vogue sur le fleuve Oxus, avec, à son bord, le champion des services secrets de la dynastie grecque des Euthydémides installée en Asie. Dans ses voiles souffle le vent de I'histoire moderne, qui emporte vers des contrées  soumises à une hellénisation plus artistique et psychologique que politique — dominée par les figures tutélaires des philosophes, écrivains et sculpteurs grecs — des personnages pris dans le huis clos de la quête de leur vérité intime. Défilent ainsi, en proie aux ravages de leurs névroses, Homère, Platon, Oreste, rois, dignitaires et vassaux devant le tribunal de la psychanalyse. Dans les voiles de cette Entente des peuples, un souffle tout simplement proustien.