Maison de jour, maison de nuit

Maison de jour, maison de nuit

Olga Tokarczuk

Première édition : Robert Laffont, 2001

Nouvelle traduction

« J’ai dit à Marta que chacun de nous avait deux maisons, l’une concrète, située dans le temps et l’espace ; l’autre infinie, sans adresse, sans possibilité d’être pérennisée par des plans d’architecte. Et que nous vivions dans les deux, simultanément. »

Une jeune femme s’installe dans un village de...

Traduit par Maryla Laurent

Édition papier

Date de parution : 02/09/2021

Prix : 22,50 €

Format : 23 x 15 cm, 304p.

ISBN : 978-2-88250-696-2

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 02/09/2021

Prix : 14,99 €

ISBN : 978-2-88250-697-9

    « La retraduction de Maison de jour, maison de nuit est l’occasion de redécouvrir un chef-d’œuvre de truculence mystique et sa langue succulente. »


    Damien Aubel, Transfuge


     


    « Toutes ces vies parallèles recèlent chacune un mystère et s’affirme alors la puissance de l’imaginaire, qu’il s’agisse de celui de la narratrice (et de l’écrivaine) ou des songes de ceux que la vie tourmente ou déçoit. »


    Thierry Cecille, Le Matricule des anges

Première édition : Robert Laffont, 2001

Nouvelle traduction

« J’ai dit à Marta que chacun de nous avait deux maisons, l’une concrète, située dans le temps et l’espace ; l’autre infinie, sans adresse, sans possibilité d’être pérennisée par des plans d’architecte. Et que nous vivions dans les deux, simultanément. »

Une jeune femme s’installe dans un village de Basse-Silésie, à quelques dizaines de mètres de la frontière tchèque. Le régime communiste vient de s’effondrer, mais ce n’est pas l’unique changement perceptible : les maisons, les jardins et les forêts environnantes regorgent de vestiges du temps où la région appartenait à un autre pays. Strates de terre, strates de temps, le hameau prend rapidement les dimensions de l’univers, puisque les possibilités de narrations, à partir de lui, sont infinies. Empreint d’une imagination débordante, ce roman d’Olga Tokarczuk est l’épopée d’un tout petit lieu, avec ses habitants uniques, merveilleux, dont Marek Marek, le bon à rien, qui se soûle à mort pour ne plus sentir l’énorme oiseau dans sa poitrine, un professeur de latin qui redoute de se changer en loup-garou, et surtout Marta, perruquière fantasque, qui amorce et tisse les histoires…

LE STUPÉFIANT TROISIÈME ROMAN D’OLGA TOKARCZUK, ENFIN REPUBLIÉ DANS UNE NOUVELLE TRADUCTION.

Bande annonce

En direct d’Instagram