New York, Ukraine
À paraître

New York, Ukraine

Niels Ackermann

Préface de Serhiy Jadan

Le photographe Niels Ackermann et le journaliste Sébastien Gobert sont des arpenteurs amoureux de l’Ukraine. Ils nous emmènent en voyage dans le Donbass, dans la ville de Novhorodske, autrefois appelée New York. À quelques kilomètres de la ligne de front, en plein cœur du conflit russo-ukrainien, ils rencontrent les habitants, les écoutent, les regardent,...

Édition papier

Date de parution : 04/11/2021

Prix : €

Format : 22 x 15 cm

ISBN : 978-2-88250-711-2

Préface de Serhiy Jadan

Le photographe Niels Ackermann et le journaliste Sébastien Gobert sont des arpenteurs amoureux de l’Ukraine. Ils nous emmènent en voyage dans le Donbass, dans la ville de Novhorodske, autrefois appelée New York. À quelques kilomètres de la ligne de front, en plein cœur du conflit russo-ukrainien, ils rencontrent les habitants, les écoutent, les regardent, partagent un peu de leur quotidien. Tous décrivent leur lutte pour continuer à vivre librement sur ces terres qui les ont vus naître.

New York, Ukraine se présente comme un guide d’une ville que vous ne vous attendiez pas à visiter. Loin des clichés sur l’Europe de l’Est, les auteurs nous conduisent à travers la ville, dévoilant des lieux déglingués et surprenants, et une histoire riche de la tradition mennonite des anciens colons allemands. Dans les portraits merveilleusement vivants de Niels Ackermann, dans les interviews drôles ou graves de Sébastien Gobert, le lecteur découvre les répercussions de la guerre sur la vie des habitants. Ce livre nous donne à sentir leur formidable énergie de vivre. Aujourd’hui, les Novhorodskiens rêvent de rendre à leur ville son nom originel de New York, pour prendre un nouveau départ.

Né en 1987, Niels Ackermann est photographe de presse pour les plus grands journaux internationaux. Ses travaux ont fait l’objet de nombreuses expositions autour du monde, qu’il s’agisse de s’immerger dans la jeunesse et les amours de la génération post-Tchernobyl (L’Ange Blanc, Noir sur Blanc, 2016), d’évoquer la difficulté à gérer le passé douloureux d’une nation (Looking for Lenin, Noir sur Blanc, 2017) ou de raconter comment subsiste l’espoir au milieu d’un conflit armé. Il est aussi le cofondateur du collectif Lundi13.

Né en 1985, Sébastien Gobert est un voyageur, passionné de l’espace post-communiste. Installé en Ukraine comme journaliste depuis 2011, il est correspondant pour de nombreux titres de la presse francophone dont Radio France Internationale, Mediapart ou La Tribune de Genève. Il est le cofondateur du collectif de journalistes indépendants « Daleko-Blisko ». Il a publié Looking for Lenin avec Niels Ackermann en 2017.