Une maison de rendez-vous

Une maison de rendez-vous

Léonid Youzéfovitch

Ressuscitant la légende du fameux limier russe Ivan Dmitrievitch Poutiline, chef de la Sûreté pétersbourgeoise, Léonid Youzéfovitch reconstitue avec finesse l’atmosphère des mystères du Saint-Pétersbourg de la fin du XIXe siècle.

Un riche marchant, Iakov Koukoliev, issu du milieu traditionaliste des vieux-croyants, est retrouvé mort, empoisonné, dans une maison de rendez-vous...

Traduit par Marianne Gourg

Édition papier

Date de parution : 05/01/2006

Prix : 18,25 €

Format : 23.5 x 14.5 cm, 304p.

ISBN : 978-2-88250-172-1

    « Irrésistible ! »


    Philippe Verdin, Famille Chrétienne


    ,

Ressuscitant la légende du fameux limier russe Ivan Dmitrievitch Poutiline, chef de la Sûreté pétersbourgeoise, Léonid Youzéfovitch reconstitue avec finesse l’atmosphère des mystères du Saint-Pétersbourg de la fin du XIXe siècle.

Un riche marchant, Iakov Koukoliev, issu du milieu traditionaliste des vieux-croyants, est retrouvé mort, empoisonné, dans une maison de rendez-vous appelée l’Arcadie. Ivan Dmitrievitch Poutiline est chargé par le tsar de résoudre l’énigme de ce meurtre. Seul indice sur le lieu du crime, un mystérieux jeton portant une représentation de la Grande Ourse, et la devise : « Le signe des sept ouvrira la porte. » Curieusement, plusieurs jetons identiques sont découverts au cours de l’enquête, tous détenus par des personnes ayant été en relation avec la victime. Aurait-on affaire à une société secrète ? À la franc-maçonnerie ? Ou à tout autre chose ?

Roublard, malin, intuitif et non dénué d’humour, Ivan Dmitrievitch Poutiline mène son enquête avec sa maestria habituelle.