Mikhaïl Chichkine

Mikhaïl Chichkine

Né en Russie en 1961, Mikhaïl Chichkine s’est installé en Suisse en 1995. Il est le seul écrivain russe à avoir reçu les trois prix littéraires les plus prestigieux de son pays, pour ses trois grands romans, « La Prise d’Izmail » (Fayard, 2003), « Le Cheveu de Vénus » (Fayard, 2007) et « Deux heures moins dix » (Noir sur Blanc, 2012). Il a également publié deux livres consacrés aux relations entre la Suisse et la Russie : « Dans les pas de Byron et Tolstoï » (Noir sur Blanc, 2005), prix du Meilleur Livre étranger (catégorie essais), et « La Suisse russe » (Fayard, 2007), ainsi que « Le Manteau à martingale » (Noir sur Blanc, 2020). Considéré comme l’un des écrivains les plus importants de la littérature russe contemporaine, Chichkine s’oppose au régime de Poutine depuis l’annexion de la Crimée en 2014. Il publie aujourd’hui des tribunes dans les plus grands journaux internationaux : le « New York Times », le «Wall Street Journal », « The Guardian », la « Frankfurter Allgemeine Zeitung », la « Neue Zürcher Zeitung », « Le Monde »… En 2022, il a reçu le prix Strega Européen.

En direct d’Instagram