Qiu Miaojin
Auteur sans image

Qiu Miaojin

Qiu Miaojin exerce la profession de journaliste avant de s’installer à Paris en 1994, où elle suit l’enseignement d’Hélène Cixous dans son Centre d’études féminines. Parutions posthumes, Les carnets du crocodile et Dernières lettres de Montmartre sont rapidement devenues cultes en Asie, faisant de Qiu Miaojin une icône de la contre-culture LGBTI et une figure extrêmement puissante du féminisme et de la lutte pour les droits des minorités sexuelles. Elle se donne la mort à Paris, à l’âge de vingt-six ans. Qiu Miaojin a ouvert une nouvelle voie queer pour la littérature chinoise, au prix de sa vie.