La Condition

La Condition

Eustachy Rylski

« – Vous m’avez demandé si c’était de l’amour. Que vous ai-je répondu ?
– Que c’était de l’amour.
– J’ai menti. Moi non plus, je ne connais pas. J’ai toujours pensé que la guerre, la gloire militaire, la patrie… Il est tard ? »

Dans un récit sec et fort comme un clou de girofle, ou un coup de fouet, Eustachy Rylski dépeint l’affrontement mortel de deux hommes qui...

Traduit par Maryla Laurent

Édition papier

Date de parution : 22/01/2009

Prix : 21,30 €

Format : 23 x 15 cm, 284p.

ISBN : 978-2-88250-213-1

    « C’est une histoire sanglée. Ceinture de cuir et bandes molletières. Une histoire d’honneur et de dents serrées. »


    Xavier Houssin, Le Monde des livres


     


    « Scènes, dialogues, descriptions, atmosphère : eh bien oui, nous sommes chez Lermontov, ou Hoffmann, ou Tourgueniev. »


    Thierry Cecille, Le Matricule des anges


     


    « Eustachy Rylski signe à la fois une épopée austère, réduite à l’essentiel, et une vertigineuse aventure mentale. Un auteur à découvrir. »


    Jean-Maurice de Montremy, Livres Hebdo

    ,

« – Vous m’avez demandé si c’était de l’amour. Que vous ai-je répondu ?
– Que c’était de l’amour.
– J’ai menti. Moi non plus, je ne connais pas. J’ai toujours pensé que la guerre, la gloire militaire, la patrie… Il est tard ? »

Dans un récit sec et fort comme un clou de girofle, ou un coup de fouet, Eustachy Rylski dépeint l’affrontement mortel de deux hommes qui s’opposent en tous points. Andrzej Rangult, membre de la noblesse polonaise, est déjà un héros, une figure de la légende napoléonienne. Sans culture et sans idéal, il est une tête brûlée que ses hommes suivent dans le feu. Semen Hoszowski, son adversaire, effectue sans enthousiasme son service d’officier de liaison. Obscur fils de pope, il se laisse tourmenter par de vagues aspirations à une vie bourgeoise.
Leur histoire se noue durant le siège de Moscou, en 1812, par un duel dénué de sens, un duel raté, recommencé, empêché, au pistolet, aux cartes, aux dés. Forcés de déserter sur un malentendu, au commencement même de la retraite de Russie, ils sont jetés ensemble dans une abominable errance à travers les enfers de neige et, plus chaotiques encore, leurs paysages intérieurs.