L’affaire des lubies du temps perdu
À paraître

L’affaire des lubies du temps perdu

Rune Christiansen

« ça avait commencé par une lubie, une espèce de mission que Norma s’était donnée par désespoir. Elle voulait s’éloigner, de tout, de son appartement à moitié vide, de ce qui lui rappelait ce qui n’était plus. Elle allait se rendre sur l’île. Voilà. »

Norma se considère solide. Pourtant, ces derniers temps, la réalité a perdu sa densité. Sa mère vient de mourir, son...

Traduit par Céline Romand-Monnier

Édition papier

Date de parution : 02/02/2023

Prix : 21,50 €

Format : 240p.

ISBN : 978-2-88250-811-9

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 02/02/2023

Prix : 21,50 €

ISBN : 978-2-88250-812-6

« ça avait commencé par une lubie, une espèce de mission que Norma s’était donnée par désespoir. Elle voulait s’éloigner, de tout, de son appartement à moitié vide, de ce qui lui rappelait ce qui n’était plus. Elle allait se rendre sur l’île. Voilà. »

Norma se considère solide. Pourtant, ces derniers temps, la réalité a perdu sa densité. Sa mère vient de mourir, son mari avoue ne plus l’aimer, et elle garde de sa dernière performance sur les planches un sentiment d’humiliation tenace. Sur un coup de tête, elle part rendre visite à son père, Torsten, qui s'est installé dans la vieille maison où, enfant, elle passait ses vacances, sur une petite île norvégienne. Père et fille se voient rarement.

Dès la traversée, des événements inattendus prennent la saveur déroutante de présages.

Y a-t-il vraiment quelque chose d’étrange sur l’île, ou est-ce Norma qui distille du mystère dans son environnement ? Sur la piste d’un secret de famille, le seul qui puisse lui apporter des réponses est Torsten… à moins que la vérité ne soit déjà là, enfouie en elle ?

Quels souvenirs choisit-on d’oblitérer? Faut-il comprendre d’où on vient pour être libre ? Comme un observateur de nuages avide de paréidolies, nous sommes pris dans l'envoûtant jeu d'ombres et de miroirs par lequel Christiansen façonne la réalité et nous amène à la lisière des mondes.