Parfum de pluie sur les Balkans

Parfum de pluie sur les Balkans

Gordana Kuić

À travers la vie d’une famille juive séfarade de Bosnie, nous entrons dans un univers magique, Sarajevo de l’entre-deux-guerres. Les cinq filles Salom grandissent dans une atmosphère tutélaire et étouffante, parlant entre elles le ladino. Enveloppées par la chaleur communautaire, entremêlée des joies et des peines familiales, elles apprennent les règles de la vie tout en...

Traduit du Serbe par Dejan Babic

Édition papier

Date de parution : 10/03/2022

Prix : 25,00 €

Format : 23 x 15 cm, 560p.

ISBN : 978-2-88250-736-5

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 10/03/2022

Prix : 28,99 €

ISBN : 978-2-88250-737-2

    « Ce voyage à travers les Balkans fait entendre une voix profondément actuelle, qui nous aide à comprendre la folie des hommes, sauvés par le rire et par la tendresse. »


    Samuel Brussell, Le Temps


     


    « Des joies familiales à la douleur de l’exil, chaque parcours fait entendre sa propre note. Le livre achevé, une empreinte demeure chez le lecteur et nous quittons à regret des personnages devenus familiers. »


    Marie-Lorraine Roussel, Famille chrétienne

À travers la vie d’une famille juive séfarade de Bosnie, nous entrons dans un univers magique, Sarajevo de l’entre-deux-guerres. Les cinq filles Salom grandissent dans une atmosphère tutélaire et étouffante, parlant entre elles le ladino. Enveloppées par la chaleur communautaire, entremêlée des joies et des peines familiales, elles apprennent les règles de la vie tout en bousculant les lois de la société patriarcale.

Gordana Kuić, fille d’une des cinq héroïnes de ce roman, vit à Belgrade, où une partie de sa famille, fuyant l’extermination oustachie, s’est réfugiée pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans ce roman, elle a tissé une saga familiale qui est devenue la mémoire commune de toute une région. Ce livre d’une douceur rare est un témoignage historique sur la destinée des juifs dans les Balkans qui s’inscrit dans la grande tradition romanesque féminine. À l’exemple de George Sand, Jane Austen ou Margareth Mitchell, Gordana Kuić livre la chronique de gens simples, de ceux qui subissent l’histoire en lui donnant sa profondeur humaine et sa coloration romanesque.