Pierre Pascal

Pierre Pascal

Sophie Coeuré

Mai 1916. Pierre Pascal, un lieutenant français de 25 ans, accoste à Arkhangelsk. Il retrouve la Russie éternelle de ses livres d’enfant, coupoles dorées, villages de bois, forêts immenses et enneigées.

Octobre 1918. Témoin du maelström révolutionnaire, Pierre Pascal prend la décision inouïe de s’engager corps et âme « en communisme », aux côtés du nouveau pouvoir...

Édition papier

Date de parution : 09/10/2014

Prix : 25,00 €

Format : 23 x 15 cm, 416p.

ISBN : 978-2-88250-355-8

    « Plus qu’une biographie au sens strict, l’ouvrage de Sophie Coeuré est une réflexion sur les manières d’être communiste dans la première moitié du XXe siècle. »

    ,

Mai 1916. Pierre Pascal, un lieutenant français de 25 ans, accoste à Arkhangelsk. Il retrouve la Russie éternelle de ses livres d’enfant, coupoles dorées, villages de bois, forêts immenses et enneigées.

Octobre 1918. Témoin du maelström révolutionnaire, Pierre Pascal prend la décision inouïe de s’engager corps et âme « en communisme », aux côtés du nouveau pouvoir bolchevique, sans renoncer à sa foi chrétienne.

Mars 1933. L’ancien collaborateur de l’Internationale communiste et du commissariat du peuple aux Affaires étrangères, traducteur de Lénine, retrouve la France après une expérience unique au cœur du pouvoir soviétique. Il reprend le cours de sa vie et devient traducteur et professeur à la Sorbonne. Dans l’ombre, il dissèque les « retours d’URSS » naïfs, propose une lecture vivante de la civilisation russe, veille à la publication de Pasternak et de Soljenitsyne. Toute sa vie demeure habitée par une réflexion singulière sur la relation entre communisme et christianisme, entre orthodoxie et catholicisme.

Il faut suivre cet itinéraire étonnant pour comprendre la foi communiste, si lointaine dans ses excès et ses aveuglements, si proche dans sa quête d’une politique de justice humaine, si passionnante dans ses débats critiques, si souvent liée à l’amour de la Russie, de son peuple et de sa littérature. À partir d’archives inédites, cette première biographie de Pierre Pascal s’attache à restituer dans toute sa complexité l’itinéraire d’un témoin exceptionnel du tumultueux XXe siècle.