Nouveauté

Anarchie

William Dalrymple

En 1765, l’East India Company (Compagnie anglaise des Indes orientales) force le jeune empereur moghol à établir une nouvelle administration dans ses riches provinces. Cette administration, composée de marchands anglais, s’appuie sur une armée privée pour collecter des taxes : l’Inde subit une véritable privatisation.

L’East India Company cesse d’être une entreprise...

Traduit par France Camus-Pichon

Édition papier

Date de parution : 07/10/2021

Prix : 25,00 €

Format : 23 x 15 cm, 592p.

ISBN : 978-2-88250-706-8

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 07/10/2021

Prix : 16,99 €

ISBN : 978-2-88250-707-5

    « Une autre manière de comprendre la conquête de l’Inde par les Britanniques… »


    Laurent Lemire, Historia

En 1765, l’East India Company (Compagnie anglaise des Indes orientales) force le jeune empereur moghol à établir une nouvelle administration dans ses riches provinces. Cette administration, composée de marchands anglais, s’appuie sur une armée privée pour collecter des taxes : l’Inde subit une véritable privatisation.

L’East India Company cesse d’être une entreprise conventionnelle, spécialisée dans la soie et les épices, pour devenir un pouvoir colonial agressif, qui étend son emprise sous le couvert d’une activité commerciale. En moins de quarante ans, la Compagnie lève une armée de près de 200 000 hommes, conquiert le Bengale et finalement, en 1803, la capitale moghole de Delhi.

Anarchie raconte comment l’un des plus puissants empires du monde s’est désintégré, tombant entre les mains d’une compagnie privée basée à des milliers de kilomètres. Dès lors, à la fin du XVIIIe siècle, l’East India Company a exercé une domination coloniale préfigurant d’une certaine façon l’exorbitant pouvoir des multinationales actuelles.