My sweet Raskolnikov

My sweet Raskolnikov

Janusz Glowacki

De Janusz Głowacki, nous connaissions La Grève, «prodigieux roman-vérité» (B.-H. Levy) sur les grèves d'août 1980 à Gdańsk. Voici maintenant quatre récits très individualisés où nous retrouvons la justesse du trait, I’ironie mordante et I’humour grinçant dans lesquels excelle cet auteur polonais.

Nous y rencontrons Janek, jeune écrivain débrouillard en séjour à Paris,...

Traduit par Jean-Yves Erhel

Édition papier

Date de parution : 01/09/1989

Prix : 15,15 €

Format : 23.5 x 14.5 cm, 172p.

ISBN : 978-2-88250-010-6

De Janusz Głowacki, nous connaissions La Grève, «prodigieux roman-vérité» (B.-H. Levy) sur les grèves d'août 1980 à Gdańsk. Voici maintenant quatre récits très individualisés où nous retrouvons la justesse du trait, I’ironie mordante et I’humour grinçant dans lesquels excelle cet auteur polonais.

Nous y rencontrons Janek, jeune écrivain débrouillard en séjour à Paris, qui, tel Raskolnikov, envisage le pire; Czesław, étudiant-ingénieur vieillissant qui tombe sous la coupe de la perverse épouse de son professeur; Pilate, policier zélé dont le rapport sur « les événements survenus dans la capitale » éclaire  d'un jour singulier les coulisses du pouvoir; et Włodek, fonctionnaire appliqué qui finit par préférer le train-train familial à sa jolie maîtresse. Ils sont entourés d'une foule de personnages annexes plus ou moins enclins aux compromissions.

Le tout nous est narré sur un ton corrosif. L'humour débouche sur la satire et, une nouvelle fois, la vertu salvatrice du rire a l'Est de I’Europe est démontrée.