L’internat
Nouveauté

L’internat

Serhiy Jadan

Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique 2022

Dans le Donbass en guerre, en janvier 2015, un jeune prof décide d’aller chercher son neveu de 13 ans dans l’internat où il étudie, à l’autre bout de la ville. L’école, où l’adolescent a été « parqué » par sa mère, a été visée par des tirs et les élèves n’y sont plus en sécurité. L’homme met une journée...

Traduit de l'Ukrainien par Iryna Dmytrychyn

Édition papier

Date de parution : 06/10/2022

Prix : 22,50 €

Format : 23 x 15 cm, 272p.

ISBN : 978-2-88250-802-7

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 06/10/2022

Prix : 17,99 €

ISBN : 978-2-88250-803-4

    « Le roman prémonitoire de Serhiy Jadan. »


    Nicolas Trifon, Le Courrier des Balkans


     


    « Saisissant. »


    Feya Dervitsiotis, Le Matricule des anges


     



    « Le récit de Jadan, paru en ukrainien en 2017, résonne aujourd’hui de manière saisissante. »


    Anik Schuin, Qwertz, Radio Télévision Suisse


     



    « L’Internat est un roman qui bousculera son lecteur, par ses effets de réel et ses sensations de répétition, mais on en sortira avec une envie franche de vivre debout, envers et contre tout. »


    Alice Develey, Le Figaro littéraire


Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique 2022

Dans le Donbass en guerre, en janvier 2015, un jeune prof décide d’aller chercher son neveu de 13 ans dans l’internat où il étudie, à l’autre bout de la ville. L’école, où l’adolescent a été « parqué » par sa mère, a été visée par des tirs et les élèves n’y sont plus en sécurité. L’homme met une journée entière à traverser la ville, devenue zone de guerre, et à atteindre le lieu en question.

Le retour à la maison est une véritable épreuve. Les deux protagonistes se retrouvent au milieu des combats, plongés dans un brouillard laiteux. Des troupes paramilitaires et des chiens errants traversent les ruines ; des hommes apathiques, désorientés, titubent dans ce paysage urbain apocalyptique. La ligne de front se rapproche de plus en plus de la maison familiale…

Serhiy Jadan décrit avec talent comment un lieu familier se transforme en un territoire étranger et inquiétant. Ses personnages sont décidés à lutter de toutes leurs forces contre la peur et la destruction. Dans L’Internat, la réflexion de Jadan sur la guerre dans le Donbass atteint son apogée.