Russie, mon pays bien-aimé
Nouveauté

Russie, mon pays bien-aimé

Elena Kostioutchenko


Traduction :

Traduit du Russe par Anne-Marie Tatsis-Botton, Emma Lavigne

Genre :

Être journaliste, c’est dire la vérité. Avec Mon pays bien-aimé, Elena Kostioutchenko documente son pays, tel qu’il est vécu par celles et ceux qu’il efface systématiquement, par exemple les filles de la campagne recrutées comme travailleuses du sexe, les personnes queer des provinces éloignées, les patientes et les médecins d’une maternité ukrainienne – et les journalistes, dont elle fait partie.

Cet ouvrage est le portrait singulier d’une nation, et celui d’une jeune femme qui refuse de garder le silence. En mars 2022, alors qu’elle est reporter pour Novaïa Gazeta, l’un des derniers journaux russes indépendants, Kostioutchenko se rend en Ukraine pour couvrir la guerre. Elle se donne pour mission d’informer les Russes sur les horreurs que Poutine commet en leur nom. Elle sait dès le début que si elle retourne dans son pays, elle risque d’être condamnée à quinze ans de prison, sinon pire. Portée par la conviction que la plus grande forme d’amour et de patriotisme est la critique, elle continue à écrire, nullement découragée, les yeux grand ouverts.

    « Un livre obsédant, d’un rare courage. » Clarissa Ward, CNN



    « Elena Kostioutchenko est une guide importante pour le XXIe siècle. Elle incarne toutes les vertus du reportage, depuis le courage physique jusqu’à la qualité du style. La Russie qu’elle raconte ici est la Russie que nous devons comprendre. » Timothy Snyder, auteur de Terres de sang



    « Avec une détermination sans faille, Kostioutchenko s’aventure au-delà du Kremlin et de sa propagande d’État. (…) Son intégrité de journaliste est infaillible et les dangers qu’elle affronte, bien réels. Un récit vivant et poignant. » Publishers Weekly



    « Kostioutchenko ne fait pas que trouver son chemin à travers les ténèbres : elle se rend dans les recoins les plus sombres. (…) Son talent émerge de cette noirceur. Lisez-la. Cela en vaut la peine. » Dmitri Mouratov, rédacteur en chef de Novaïa Gazeta et prix Nobel de la paix


    « On ressort son- né de ce voyage au pays des mots, ful- gurants, déchirants, d’Elena Kos tioutchenko.  » VincentRemy, Télérama

Acheter ce livre au format numérique

Autour du livre

Édition papier

Date de parution :

08/02/2024

Prix :

24,5 €

ISBN :

978-2-88250-899-7

Format :

15 x 23 cm, 400p.

Édition numérique

Date de parution :

08/02/2024

Prix :

17,99 €

ISBN :

978-2-88250-900-0

En direct d’Instagram